Vie des stades

Les Suns restent à Phoenix jusqu'en 2037

Posté le 27 janvier 2019 à 11:27 par

La menace de déménagement a fonctionné, la salle des Suns de Phoenix sera bel et bien rénovée, en grande partie grâce à un financement public.

Revenons quelques mois en arrière. En novembre 2018, un plan secret était dévoilé au grand jour. La municipalité actuelle, avec une maire intérimaire, voulait signer un chèque de 150 millions de dollars afin de rénover la Talking Stick Resort Arena ; un projet de remise à niveau de la salle à $230 millions, dont 80 pris en charge par les Suns. Le but était de faire passer la loi avant les élections municipales de janvier 2020, et laisser ce joli cadeau au futur locataire de la mairie.

Les contribuables de Phoenix n'ont pas apprécié cette cachotterie et ont demandé des comptes à leurs représentants. Le vote devait avoir lieu en décembre, il a été repoussé. Pendant ce temps, du côté des Suns, le président, Robert Sarver, a menacé de partir avec sa franchise à Las Vegas ou Seattle. Cela a eu plusieurs conséquences, tout d'abord, des personnes ont porté plainte contre Sarver pour mauvaise gestion du club.

Cette semaine, c'est le double effet "kisscool..." pour les contribuables, le budget de $150 millions a été finalement adopté, avec 6 votes pour et 2 contre.

Pour arriver à ce résultat, les Suns ont fait des concessions. L'équipe va devoir consacrer $10 millions pour le communauté, dont au moins $2,6 millions cette année pour le programme pré-scolaire de la ville. La franchise a obligation de rester jusqu'en 2037, sous peine d'une amende de $2 millions ; en contre-partie, l'équipe pourra étendre son bail jusqu'en 2042. Quant à la mairie, elle a prévu de consacrer 80% des bénéfices de la salle, aux services de sécurité de la ville.

Le déménagement devient un argument choc pour obtenir ce qu'on veut dans le business sportif nord-américain.

< Feu pour le futur stade du Luton Town FC
La municipalité anglaise de Luton a donné son accord pour la construction d'un nouveau stade de foot...
Le plus haut stade du monde est en Bolivie >
Samedi, l'Always Ready a disputé le tout premier match au stade municipal d'El Alto, à 4090 mètres d...