Vie des stades

Good Bye Oracle Arena

Posté le 18 juin 2019 à 22:34 par

Après 47 ans de bons et loyaux services, la salle des Warriors de Golden State a connu son dernier match, une défaite en finale face aux Raptors de Toronto.

La franchise californienne a commencé son épopée dans cette salle le 9 novembre 1966. Elle y gagna 4 championnats (1975, 2015, 2017 et 2018) et 6 titres de conférences Est (1975, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019). Ces cinq dernières années, les Warriors étaient tout simplement la meilleure équipe de la Ligue, avec Cleveland comme seul concurrent.

Sauf pour cette année 2019, Golden State voulait finir en beauté, boucler un cycle, se préparer à l'éclosion des Lakers, et dire adieu à la Oracle Arena, avant de rejoindre le Chase Center à San Francisco.

Sauf que le 13 juin 2019, la franchise NBA canadienne rentrait dans l'histoire en inscrivant pour la première fois son nom dans le palmarès de la Ligue. Les partisans des Raptors ont dû attendre le match 6 avant de savourer la victoire finale, à l'Oracle Arena, 114 à 110 face aux Warriors. Une fin triste pour cette union de 47 ans, mais qui ne gâchera pas toutes ses années de victoires et de légendes.

Mais la salle ne sera pas détruite de sitôt, puisque des concerts y sont prévus dont celui de Céline Dion en avril 2020.

< Projet abandonné du Forest Green Eco Park Stadium
Le plan du stade, neutre en carbone, de 5 000 places du Forest Green Rovers FC a été rejeté par les...
Abandon de l'ASVEL Arena >
Les clubs lyonnais de basketball et de football se rapprochent, scellant le sort du projet de nouvel...