Vie des stades

Abandon de l'ASVEL Arena

Posté le 23 juin 2019 à 22:17 par

Les clubs lyonnais de basketball et de football se rapprochent, scellant le sort du projet de nouvelle salle à Villeurbanne.

Le président de l'Olympique Lyonnais a toujours rêvé de constituer un club omnisports à l'image du FC Porto ou du FC Barcelona, en contrôlant l'ensemble des équipes professionnelles de la ville de Lyon ; le rapprochement avec le LOU avait été tenté sans succès.

Jean-Michel Aulas a lancé son dévolu sur Tony Parker et l'ASVEL. En mars dernier, nous apprenions que le rapprochement était proche, au niveau financier, mais rien annoncé au sujet de l'avenir de l'ASVEL Arena. Le projet de 10 500 places doit permettre au club de jouer l'Euroligue en respectant les critères de salle, tout en restant à Villeurbanne.

Ce samedi 22 juin 2019, les deux clubs ont officialisé leur union, avec l'entrée de l'Olympique Lyonnais dans le capital de l'ASVEL, à hauteur de 3,4 millions d'euros. En retour, TP va devenir l'ambassadeur de la marque OL en Chine et aux Etats-Unis. Mais l'ASVEL gardera son nom, et ne deviendra pas la section basketball de l'OL.

Côté salle ? Le projet de l'ASVEL Arena est abandonné, le club va s'installer dans la future salle de l'Olympique Lyonnais, qui proposera une capacité entre 15 et 17 000 places, d'ici 2021-2022. Une décision assez logique, vu le projet de l'OL Land, mais qui ne plait pas du tout au maire de Villeurbanne qui dénonce le manque de communication et les frais engagés dans l'étude du projet.

Le basketball français se donne les moyens de rattraper son retard sur le reste de l'Europe, avec Strasbourg et maintenant Lyon.

< Good Bye Oracle Arena
Après 47 ans de bons et loyaux services, la salle des Warriors de Golden State a connu son dernier m...
Le renouveau du Stade Bauer du Red Star FC >
Le football parisien s'apprête à accueillir un stade à l'anglaise dans le nord, dans un complexe imm...