Stade de l'espoir à Saint Louis en Nouvelle-Calédonie

La tribu de Saint-Louis a inauguré un nouveau stade de football, pièce maîtresse de 48h d'échanges pour changer l'image des habitants de ce village de Nouvelle-Calédonie.

La tribu de Saint-Louis a connu dernièrement une période très dure, avec des attaques sur la route reliant Nouméa à Mont-Dore, sur fond de problèmes écologiques graves, faisant de ce village, une zone de non-droit. Aujourd'hui, les anciens de la tribu veulent prouver que ces actes ne représentent pas leurs valeurs.

Ce stade va aussi apporter un lieu de rendez-vous, de dialogue et de tolérance pour la jeunesse. Pour illustrer ce but, une compétition a été organisée entre des jeunes de la tribu et des soldats du RIMaP-NC ( Régiment d'infanterie de marine du Pacifique - Nouvelle-Calédonie ).

A l'image de ce qui se passait à Toulouse, ce type de rencontres avait lieu régulièrement à Saint-Louis, les ré-instaurer devrait permettre de relancer le dialogue entre la tribu et les autorités.

< Etat des lieux du chantier du Grand Stade de Lyon

Onze bombes trouvées sur le chantier du stade de Volgograd >