Furiani refait sa pelouse pour 80.000 euros

Le stade Armand-Cesari de Bastia a droit à des travaux de rénovation du drainage afin de stabiliser une pelouse bien trop capricieuse, pour une facture de 80.000 euros sur les fonds publics.

Le stade corse a été rénové en 2012 mais les travaux nécessaires sur la pelouse n'avaient pu être entrepris, faute au calendrier. De ce fait, la surface a dû être changé trois fois en cinq mois, fin 2012, pour un coût total de 536.000 euros. Et en février 2013, nouveau problème sur le terrain puisqu'un constat d'huissier rapporta "que le terrain de Furiani est à 70% non-enraciné, qu’il est gorgé d’eau à 90% et que l’arrivée des beaux jours verra la propagation massive de champignons".

Une facture salée que la Communauté d'Agglomération de Bastia avait intégralement payé, comme cette nouvelle facture de 80.000 euros, mais Jacky Padovani l'a bien expliqué, ça sera la dernière fois, les deux clubs résidents devront participer aux frais.

Cette histoire est caractéristique du problème en France d'avoir des clubs non propriétaires de leur stade. Les pouvoirs publics locaux ne peuvent financer des infrastructures, souvent interdites d'accès à leurs propres contribuables.

< Encore un refus pour le Spice Boy

Nouveau stade pour le SK Rapid de Vienne >