Organisation

La KHL abandonne la taille européenne pour ses patinoires

Posté le 14 décembre 2019 à 17:14 par

La ligue continentale de hockey sur glace jette un pavé dans la mare en annonçant la réduction de la largeur de ses glaces.

Vendredi, les dirigeants de la KHL ont fait des annonces sur le futur de la Ligue, dont certaines équipes ont connu des difficultés financières. Tout d'abord, les vingt-quatre franchises ne devront pas dépasser plus de 900 millions de roubles, soit 12,86 millions d'euros par an, dont 315 millions de roubles (4,5 M€) en salaires.

Mais surtout, la Ligue russe a décidé d'abandonner le format européen des patinoires, soit 60 mètres sur 30, d'ici la saison 2021-2022. Seuls les formats "LNH/NHL" (60 mètres sur 26) ou finlandais (60 mètres sur 28) seront autorisés.

Ce changement peut paraître anecdotique, mais c'est loin de l'être. Le format européen est reconnu pour son jeu plus tactique, mais plus lent, vis à vis du format NHL. Les équipes nord-américaines ont eu des difficultés à s'adapter à ces dimensions, et inversement, pour les équipes européennes avec une glace plus petite. Les championnats mondiaux, quelque soit la catégorie, ont représenté ces différences.

Beaucoup de joueurs européens internationaux évoluent dans le championnat nord-américain, se familiarisant avec le format local. Le public veut du spectacle, de la vitesse. Il est plus simple de réduire la taille d'une glace, que l'inverse.

La KHL ne fait que suivre son instance mondiale qui annonçait en janvier dernier son intention d'utiliser le format NHL pour toutes les compétitions internationales.

< Crystal Palace refait son Academy
Le club du sud de Londres a le projet de transformer son centre d'entrainement pour attirer la futur...
Christchurch valide son projet de stade >
La troisième ville néo-zélandaise a donné son feu vert pour redevenir une place importante du pays.