Un stade de la Coupe du Monde en producteur d'énergie solaire

L'Estádio Nacional Mané Garrincha de Brasilia est un gros producteur d'énergie solaire, à tel point qu'à lui seul, il dépasse la capacité de production de onze des trente deux pays disputant la Coupe du Monde de Football 2014 au Brésil.

Selon le rapport du ‘Poor Peoples’ Energy Outlook’ (PPEO) publié aujourd'hui par le British NGO Practical Action, l'enceinte brésilienne produit 2,5 MW d'énergie solaire, soit plus que chacun des pays suivants : Bosnie-Herzegovie, Croatie, Cameroun, Colombie, Costa Rica, Equateur, Honduras, Iran, Côte d'Ivoire, Uruguay et Ghana.

Mais ce n'est pas la seule enceinte à produire de l'énergie :

  • l'Estadio Mineiro à Belo Horizonte produit 1,4 MW
  • l'Itaipava Arena à Pernambuco produit 1 MW
  • l'Estádio do Maracanã produit 0,5 MW

Les quatre enceintes produisent donc 5,4 MW en tout d'énergie solaire.

Une très belle image écologique pour le Brésil qui en a bien besoin à quelques jours du début de la Coupe du Monde.

< De la glace du Staples Center en batonnet

Décès d'un ouvrier sur un chantier de la Coupe du Monde >