Business

Au revoir La Beaujoire, bonjour le stade nantais 100% privé

Posté le 19 septembre 2017 à 19:19 par

Le FC Nantes a présenté son intention de se construire un nouveau stade de 40.000 places, non loin de l'actuel, et sans l'argent du contribuable.

Depuis 1984, et à l'occasion de la Coupe d'Europe de Football, les canaris jouent au Stade de la Beaujoire et ses 37.000 sièges non assortis aux couleurs du club. Depuis quelques années, le FC Nantes réclamait une amélioration de leur condition de jeu, avec la rénovation ou la construction d'une enceinte.

Ce mardi, le président du club nantais, Waldemar Kita, a enfin eu gain de cause avec l'accord de la municipalité pour la construction d'un tout nouveau stade. L'idée de la rénovation de l'édifice a été balayée très rapidement, car on ne fait pas du neuf avec du vieux, et surtout il aurait fallu diminuer la capacité d'accueil du stade pour respecter les normes FIFA. Le projet de rénovation était estimé à 100 millions d'euros

Le projet, Yello Park, accueillera, en plus de l'enceinte à 40.000 places, un ensemble immobilier, des bureaux, ainsi que des équipements de santé, en lieu et place du Stade de la Beaujoire qui sera détruit. Le coût de la construction du stade est estimé à 200 millions d'euros, pris en charge intégralement par des fonds privés.

Livré pour le début de la saison 2022-2023 de Ligue 1, le stade pourra accueillir des rencontres de football pour les Jeux Olympiques 2024

< Inauguration du Wanda Metropolitano de l'Atlético de Madrid
Samedi soir, les colchoneros ont pris possession de leur nouvelle enceinte, une inauguration royale,...
50 millions d'euros réclamés par les villes flouées par le Grand Stade FFR >
L'abandon rapide du Grand Stade de Rugby n'a pas fait des heureux du côté des municipalités impliqué...