Business

Le Zenit Arena en Gazprom Arena

Posté le 15 décembre 2018 à 19:32 par

Fin de saison pour "Comment appeler le stade du Zenit". Après 9 ans de controverse, le stade de Saint-Pétersbourg prend le nom du gazier, Gazprom.

Le Zenit avec son propriétaire, Gazprom, avait lancé le projet d'un tout nouveau stade à plus de 60.000 places. Initialement, le stade devait être inauguré en 2009, puis 2011, 2013, 2015, 2016... finalement, il faudra attendre avril 2017. En cause, comme toujours, le financement. En 2009, Gazprom s'est retiré du projet pour financer d'autres chantiers, comme son nouveau quartier général qu'il a déplacé justement à Saint-Pétersbourg. C'est la région russe qui a repris à sa charge le chantier ; le Zenit Arena a coûté près de $1,5 milliards.

Situé sur l'île Krestovsky, le stade en a repris le nom, même si lors de la Coupe du Monde 2018, il a été renommé Zenit Arena. Le gouvernement régional a décidé ensuite de lancer un vote populaire pour lui trouver un nouveau nom... mais c'est en oubliant un détail important dans le contrat liant le club du Zenit et la ville.

Quand l'équipe russe a pris possession des lieux, elle s'est engagée à payer les frais d'exploitation, en échange, le club a reçu les pleins pouvoirs sur les droits commerciaux du stade. Un joli contrat pour le club, un peu moins pour la ville.

La semaine dernière, le stade a été renommé Gazprom Arena, du nom du propriétaire du club. Cela n'a pas du tout plu aux représentants locaux qui crient au scandale, car Gazprom récupère à moindre coût le stade. Mais un contrat est un contrat ; la prochaine fois, il faudra mieux lire les petites lignes !

< Pas de nouveau ballpark pour les Rays de Tampa Bay, Montréal attend
La franchise floridienne de MLB a annoncé l'abandon du projet de nouveau stade. Mais elle restera à...
L'avenir du Globe Life Park se dessine en point tillé >
La franchise MLB des Rangers du Texas va déménager dans un ballpark flambant neuf, mais la ville d'A...