Petites phrases

L'Union Saint-Gilloise peine pour un nouveau terrain

Posté le 14 janvier 2022 à 15:44 par - Source : Le Soir

Le club belge de football pensait construire un nouveau stade à Drogenbos, sauf que la commune est contre.

Fondé en 1897, le Royale Union Saint-Gilloise a eu une longue liste de stades jusqu'en 1926, et son installation au Stade Joseph Marien. Le stade de 8 081 places est situé à Forest-lez-Bruxelles, l'une des communes de Bruxelles-Capitale. Malgré une rénovation en 2016-2018, le stade actuel n'est plus du goût du club qui évolue dans l'élite belge du football, la Jupiler Pro League.

Le club s'est lancé dans la recherche d'un nouveau terrain pour y construire un stade tout neuf. Trois sites ont été annoncés comme possibles : deux à Forest, et un à Drogenbos.

Dans les colonnes du journal belge Le Soir, Philippe Bormans, directeur général du Royale Union Saint-Gilloise, avait annoncé : "La seule commune qui a montré qu’on est les bienvenus, c’est Drogenbos. Elle montre qu’elle veut écrire cette belle histoire avec nous."

Sauf que le bourgmestre de Drogenbos, Alexis Calmeyn, a été surpris de l'apprendre, et a déjà annoncé qu'aucun terrain n'est disponible pour y construire un stade. Même son de cloche du côté de la bourgmestre de Forest, Mariam El Hamidine, qui évoque des discussions régulières, mais ne semble pas enclin à faire passer le club avant ses administrés.

En gros, le président du club a tenté un coup de poker, et ça ne semble pas fonctionner. Il reste maintenant à voir pour rénover ou reconstruire le stade actuel.

Affaire à suivre.

< Début du chantier du LDLC Arena
Le début d'année 2022 signe le départ de la construction de la future salle de l'ASVEL, à l'OL Vallé...
Une banque s'offre le naming du stade de Brasilia >
Banco de Brasília a décidé de s'allier avec l'un des éléphants blancs du Brésil pour les deux procha...