Compte-rendu

Compte-rendu du 73ème Grand Prix d'Albi

Posté le 14 septembre 2017 à 00:02 par

Le week-end dernier, le circuit d'Albi dans le Tarn accueillait l'édition 2017 de son Grand Prix de FFSA SuperTourisme... notre compte-rendu de l'événement.

La soixante-treizième édition du Grand Prix d'Albi proposait un plateau hétéroclite de championnats automobiles, des animations aériennes, ainsi que des démonstrations de drift et des Galapiats, une école de pilotage.

En plus du championnat FFSA SuperTourisme, le plus haut échelon français en voiture de tourisme, le week-end permettait de (re)découvrir des courses de Mitjet 2L, de Caterham ( Academy et Coupe ) et l'Open Tourisme ( Clio toutes générations, 206 et 208 ). Et pour finir, la course des célébrités.

Situé à environ 45 minutes de Toulouse par l'autoroute, le Circuit d'Albi est après la fin de la voie rapide, très pratique à rejoindre et à quitter. Construite en 1959, le circuit de 3.565 mètres fait le tour de la piste de l'aérodrome, et offre de longues lignes droites et des virages très serrées où les dépassements sont légions. Le circuit propose de nombreuses places de parking gratuites, proches des entrées.

Pour cet évènement, le ticket était à 18 euros la journée, 20 le week-end en pré-commande sur internet, et 25 sur place. Comme d'habitude, nous sommes passés par Ticketmaster, sans aucun problème d'achat et d'impression des billets. Vous avez accès à une partie du paddock, et la possibilité de se restaurer aux buvettes, au restaurant, ou en mode pique-nique. Les prix aux buvettes sont raisonnables ; il y a tout ce qu'il faut pour le petit déjeuner avec des prix équivalents à une boulangerie. Vous avez la possibilité de sortir et revenir, une zone commerciale est accessible à pied, avec fast-food.

Pour apprécier la course, vous pouvez aller au-dessus des stands. Par contre, un petit regret sur les emplacements pour s'assoir sur le reste du circuit, car il n'y a quasiment pas de tribunes, c'est soit debout, soit assis dans l'herbe, ou alors vous prévoyez les petits sièges pliables. Il n'est pas possible de faire le tour du circuit à pied, vous avez quand même vue sur la meilleure partie du circuit. La vue sur la piste est parfaite, vous êtes très proches des pilotes, sur un tarmac de très bonne facture.

L'ambiance était bonne enfant, beaucoup étaient venus en famille, ou juste entre père et fils, pour apprécier une journée automobile.

Les différentes catégories de compétitions permettaient d'intéresser le plus grand nombre, et sur le tarmac, les pilotes sont restés des gentlemen drivers, tout en ne se faisant pas de cadeau ; le premier virage et l'avant-dernier nous ont offert des dépassements risqués mais toujours corrects. Les courses étaient rythmées aussi par les commentaires du speaker ; anecdotes et humour au programme.

Hors piste, les animations battaient leur plein, avec de nombreux stands et des podiums hauts en couleur. En marge des courses officielles, de ( trop ? ) nombreuses démonstrations impressionnantes de drift ont eu lieu, avec en invité, le champion de France en titre.

Si vous aimez le sport automobile, nous vous conseillons de venir à la prochaine édition du Grand Prix d'Albi ou à un autre évènement sur le Circuit d'Albi.

Si vous n'êtes pas proche du Tarn, sachez que partout en France des circuits organisent des évènements pour deux roues et quatre roues, mais aussi en Belgique ou au Canada.

< Rénovation pour le Stade Louis-II ?
La principauté de Monaco prévoirait un plan de rénovation important des champions de France en titre...
Pas de nouvelle glace pour les Flames à Calgary >
Le propriétaire de la franchise NHL d'Alberta l'a annoncé, les Flames arrêtent de chercher une solut...