Rumeur

MLS : le Columbus Crew peut déménager à Austin sans nouveau stade

Posté le 18 octobre 2017 à 15:24 par - Source : Site officiel

L'annonce a été faite hier, la franchise a décidé de quitter l'Ohio pour le Texas si on ne lui assurait pas la mise à disposition d'un terrain pour un nouveau stade. Ça sent le chantage.

En Amérique du Nord, les clubs sont en fait des franchises qui ne sont pas liés à vie à des villes ; les Lakers de Los Angeles viennent de Detroit via Minneapolis. Les équipes vont au gré du vent et de l'argent. Elle s'installent dans les régions où les revenus sont les plus intéressants. La mode de ces dernières années est de changer de ville selon la capacité d'obtention de stades ; la NFL est un très bon exemple avec l'histoire de Los Angeles et Las Vegas.

Créée en 1994, professionnelle en 1996, Columbus Crew SC est l'une des plus anciennes franchises de la Ligue, et la première a avoir eu un stade dédié au soccer ( le Mapfre Stadium ). Tout au tour d'elle, la concurrence s'arme, des projets très ambitieux se forment, les pétrodollars ont fait leur apparition. L'équipe dirigeante, en place depuis 2013, a donc décidé de passer à l'offensive, il est temps de se construire un nouveau stade, plus grand, plus moderne avec plus d'espaces pour les VIP, voir de trouver un meilleur marché pour grandir.

Le président de la franchise a annoncé la couleur, non pas dans une interview informelle pour tâter le terrain, mais dans un communiqué de presse officiel où la situation est clairement exposée : soit le club obtient l'assurance d'avoir un terrain idéal pour un futur stade, soit l'équipe déménagera à Austin, ville dynamique, internationale avec un potentiel financier plus important. Par contre seule la Ligue peut donner le feu vert pour cette migration au sud.

De notre point de vue européen, nous avons du mal à comprendre ce principe de déménagement, nous connaissons des investisseurs qui peuvent jeter l'éponge s'ils n'obtiennent pas certains avantages ou droits de la part des municipalités. Mais les clubs restent, et la ville continue à véhiculer l'image de son ou ses sports fétiches. Nous aurions du mal à voir les Gunners quitter Londres pour aller à Portsmouth, ou le Stade Toulousain à Lille.

Business is business, et nous devrions rapidement voir la réaction des supporters et des autorités locales.

< Zone debout sécurisée financée par les fans
Le club anglais de Shrewsbury Town FC a réussi à rassembler les fonds auprès de ses supporters afin...
Concept de bol inversé par ROSETTI >
Le cabinet d'architecture de Detroit présente une idée toute bête mais qui pourrait révolutionner le...