Concept

Projet public-privé pour le club italien d'Empoli FC

Posté le 17 octobre 2018 à 23:53 par

Le pensionnaire de Serie A a signé un contrat avec Pessina un partenariat pour la construction de son futur ; une première dans le pays.

Depuis 1923, l'Empoli FC joue au Stadio Carlo Castellani. Il était temps de le changer, avec un projet de rénovation pour en faire un nouveau stade de 20.000 places avec toit, avec 21 Sky Box, une salle familiale, une galerie de presse de plus de 200 places et près de 300 mètres carrés de nouveaux vestiaires pour les équipes, arbitres, masseurs et médecins, et sans la piste d'athlétisme. Le bonheur à l'italienne... sauf pour le financement ; le nerf de la guerre.

Une solution a été trouvé, un financement public-privé. Le privé avance l'argent, le public rembourse une partie, et pendant ce temps, le privé gère le stade et récupère de l'argent avec. C'est le type de contrat signé pour l'Orange Vélodrome de Marseille par exemple. Mais en Italie, pour les stades, c'est une nouveauté.

Le club d'Empoli FC a signé ce partenariat avec la société milanaise, Pessina Costruzioni, spécialiste dans le financement de projet ; du moins, ils ont commencé avec le vélodrome de la fédération italienne qui devrait être livré d'ici 2019. Ils vont maintenant travailler ensemble pour préparer un plan économique et financier pour la mairie d'Empoli. Une fois le projet approuvé, il y aura un appel d'offres public, avec un droit de premier refus pour le consortium Pessina-Empoli.

Si tout se passe bien, la livraison pourrait se faire d'ici 2020 ou 2021.

< Refonte du stade d'un club irlandais en centre communautaire
Le conseil municipal de Dublin a approuvé le projet de réaménagement de Dalymount Park en un stade e...
Cox signe le design du futur Sydney Football Stadium >
Le gouvernement de la Nouvelle Galles du Sud a choisi le cabinet d'architecture pour re-construire c...