Vie des stades

Destruction de l'ancienne salle des Pistons

Posté le 12 juillet 2020 à 11:23 par

Ce samedi, la précédente antre de la franchise NBA de Detroit a rendu son dernier souffle après 32 ans de bons et loyaux services.

Le 13 août 1988, l'équipe NBA des Pistons de Detroit en avait fini de son errance la menant de salle en salle, elle avait enfin posé ses valises, au Palace of Auburn Hills. Elle y gagnera ses trois titres de champion (1989, 1990 et 2004).

Le Palace a aussi accueilli l'équipe des Vipers, pensionnaire de l'International Hockey League (ancienne ligue mineure de hockey sur glace) qui y remporta quatre titres de champion. Mais aussi les pensionnaires de WNBA avec le Shock, d'AFL avec le Fury, et d'autres équipes qui sont restées quelques saisons dans la salle.

En septembre 2017, les Pistons, dernier locataire de l'arena, font leurs bagages et déménagent au Little Caesars Arena, laissant à l'abandon et sans but le Palace. Plus aucune équipe ne voulait y jouer, la salle est considérée comme trop vieille et trop loin de la ville.

Le 11 juillet 2020, le Palace a tiré sa révérence.

< Nouvelle acoustique dans le vestiaire de Southampton FC
L'entraineur des Saints va pouvoir économiser sa voix pour passer un soufflon à ses troupes, le vest...
Robots danseurs dans ballpark japonais >
Le pays du soleil levant voue un culte au baseball et à la robotisation, et quand il n'y a pas de sp...