Autour des stades

Retour du Colisée de Tremblay-en-France

Posté le 15 avril 2021 à 22:13 par

Abandonné depuis 2018, le projet de nouvelle salle au nord de Paris refait parler de lui, avec un nouveau concept et de nouveaux détracteurs.

En mars 2015, la Communauté de Communes de Terres de France voulait profiter de l'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 pour faire construire une salle de 8 000 places, Le Colisée.

Les années sont passées, Eiffage, vainqueur de l'appel d'offre pour la construction de l'aréna, a du jeter l'éponge, lâché par un exploitant qui n'a pas cru finalement dans une salle trop grosse ; la volonté du projet était d'atteindre les 20 000 places, pour un coût de 100 millions d'euros.

En début de semaine, les élus du conseil territorial de Paris Terres ont validé la reprise du projet, par le groupe Legendre qui s'est associé avec S-Pass, société exploitant une vingtaine de salles dans toute la France. Cette avancée a été possible grâce à la refonte du concept. L'aréna s'est transformée en deux salles, l'une de 7 000 places, et l'autre de 1 500 places, pour un coût de 60 millions d'euros, et une livraison en janvier 2024.

La grande salle est toujours prévue pour accueillir le club de handball de Tremblay, pensionnaire de Lidl Starligue. Elle sera accompagnée d'une bodega, afin de faire vivre les alentours de la salle le soir, profitant de son installation dans la ZAC Aérolians.

Sauf que le projet pose déjà des questions, sur sa position géographique, et surtout sur la future concurrence avec l'Arena de Porte La Chapelle.

Affaire à suivre.

< Concept de stade pour le champion costaricien
Le club de Liga Deportiva Alajuelense a présenté les premières images de son projet de futur stade p...
Soucis sur le budget pour les Flames de Calgary >
L'accord de plusieurs millions de dollars entre la Ville de Calgary et les propriétaires des Flames...