Concept

Contre projet de rénovation pour La Beaujoire

Posté le 22 novembre 2018 à 23:01 par

Les anti Yello Park ont travaillé avec l'architecte du stade des canaris pour nous proposer une contre proposition, et prouver que c'est dans les vieux pots...

Présenté en 2017, le Yello Park est LE projet feuilleton de 2018. Lancé en grande pompe, il se voulait être un renouveau du quartier. Le nouveau stade aurait été construit juste à côté de l'actuel, et ce dernier aurait laissé place à un complexe immobilier. Rien ne semblait pouvoir faire dévier de sa trajectoire le futur vaisseau amiral du FC Nantes...

Sauf que certains des supporters n'ont pas vraiment apprécié la proposition, même si le nouveau stade allait répondre à toutes les attentes d'un futur grand d'Europe, et si les contribuables n'allaient pas sortir un penny... sauf pour céder à moindre coût le terrain et accepter gentiment le complexe immobilier qui devait permettre de rentabiliser le projet tout entier.

En début de mois, le stade de la Beaujoire est sauvé, la municipalité refuse de le détruire, mais soutient toujours le Yello Park. D'où la question assez simple mais importante à se poser : pourquoi avoir deux grands stades juste à côté pour le même club ? L'un pour l'équipe première masculine et l'autre pour les équipes de jeunes et les féminines ?

En France, on adore gueuler, se plaindre... c'est notre sport national. Mais des fois, de tout ça, il en ressort des idées. Le collectif "Non au Yello Park" s'est transformé en "Oui à la rénovation" (de la Beaujoire, bien sûr). Les membres ont fait un truc tout bête, ils sont allés voir l'architecte de leur stade adoré, Berdje Aqopyan, et autour d'une table, ils ont réfléchis sur comment transformer à moindre coût ce vieux stade en stade moderne, rentable, et point de rassemblement de tous les canaris.

Dans un dossier de communication que nous vous invitons à lire, le collectif avance le fait que le stade nantais avait été considéré apte à accueillir des épreuves de la Coupe du Monde de Rugby de 2023 et des Jeux Olympiques de 2024. Les aménagements à faire pour répondre aux normes UEFA 4 ne seraient pas si énormes que ça, pour un coût plus modéré que de construire un stade tout neuf ; mais si la toiture doit être rénovée et agrandie. Parmi les autres idées, nous avons retenu la création d'un restaurant, d'un espace culturel dans une immense sphère, ainsi que la présence d'un musée (une idée à laquelle beaucoup de clubs tout sport confondu devrait songer).

Il reste maintenant aux élus nantais de donner leur avis sur toutes ces propositions, et que le club se concentre sur le terrain et le jeu.

< Un projet trop petit pour le Stade Brestois
Le pensionnaire de Ligue 2 a dévoilé de nouvelles images de son projet inspiré par les bateaux, mais...
Projet de réhabilitation de l'Olympiastadion d'ici 2025 >
Le Hertha Berlin a annoncé travailler sérieusement sur une refonte de son stade et un tout nouveau ;...