Compte-rendu

Compte-rendu du match des Sénateurs au Canadian Tire Centre

Posté le 10 avril 2016 à 16:36 par

Retour sur le match des Sénateurs d'Ottawa face aux Panthers de Florida au Canadian Tire Centre le 7 avril 2016 : billet, transport, nourriture... quelques conseils pour vous donner l'envie d'y aller vous aussi.

Installons tout d'abord les acteurs. La rencontre compte pour la National Hockey League ( NHL ) ou Ligue Nationale de Hockey ( LNH ) comme on dit au Québec ; la ligue majeure du hockey sur glace en Amérique du Nord. Le match opposait les Sénateurs d'Ottawa aux Panthers de Florida.

Nous sommes en fin de saison régulière, Ottawa finit sa saison en roue libre sans espoir pour les séries, les Panthers ont eux leur billet pour les play-offs.

Le Canadian Tire Centre est assez loin d'Ottawa, il faut compter 20 minutes en bus express, en prenant l'autoroute. Les locaux conseillent la voiture. En taxi, il faut compter $CAN 60, la moitié en Uber.

Mais pour avoir testé les moyens de transport collectif, nous pouvons que vous les conseiller. Comptez $CAN 3.55 pour l'aller, et pareil pour le retour ; ayez l'appoint en arrivant au bus, et n'oubliez pas de prendre votre justificatif.

La ligne 92 vous amène à la patinoire, tout comme les lignes spéciales de la série des 400. Pour ces derniers, renseignez vous avant sur le site officiel pour connaitre les horaires, un seul trajet aller, et pour le retour, ils repartent 15 minutes après la fin du match.

Le Centre Canadian Tirea une capacité de 19.455 places et pour cette rencontre, c'était à guichet fermé. Par contre, il nous a été assez simple de trouver une place, deux mois à l'avance.

Niveau tarif, nous sommes loin de ceux affichés par les voisins canadiens. A Ottawa, le hockey sur glace commence à $CAN 30 dans les sections 300 et une très bonne vue ; nous avions pris des places à $CAN 55. Les tickets se trouvent directement sur le site de la franchise. Des tarifs intéressants existent dans la section Mc Donald's, mais il faut être résident canadien pour en recevoir les billets.

Dans les sections 300, les sièges sont en vieux tissu, et ils sont bien fatigués, on s'enfonce dedans bizarrement ; et pour information, d'autres ont eu aussi cette sensation. Par contre côté section Club Bell, pour les VIP, aucun soucis, il a été refait à neuf. Les sièges ne sont pas très inclinés, de ce fait, si quelqu'un devant vous se penche, vous risquez de mal voir.

Côté ambiance, la Sens-Army est bien présente, et même s'il arrive d'avoir souvent des temps calmes, l'armée rouge se réveille et donne de la voix, une très bonne ambiance.

Pour le logement, nous étions au Voyageur's Guest House. Si vous lisez des commentaires sur internet, l'hotel ne donne pas envie, certains points négatifs sont vrais : placé juste derrière la gare de bus d'Ottawa, on entend les cars jusqu'à 2h et ils reviennent vers 5h30. Et même si c'est une maison classique à étage transformée en hôtel, à la manière d'un backpacker, l'hotel est en pleine rénovation, n'est pas trop loin du centre ville, et surtout il est sur le trajet du bus 401 qui va au Canadian Tire Centre.

Les Senateurs d'Ottawa font parti de l'Histoire du hockey sur glace et de la Ligue pour en avoir été les instigateurs et pour l'avoir gagné à de multiples reprises au début du 20ème siècle. Malheureusement en 1934, la franchise disparut, avant de revoir le jour en 1992.

Même si la patinoire demande à être rénovée surtout pour les sièges, Ottawa reste une bonne destination pour le hockey sur glace, à un coût moindre que Toronto ou Montréal.

Les Panthers ont été vaincu par les Sénateurs sur la marque de 3-1, et ne font pas le triplé gagnant dans leur fin de saison sur le territoire canadien. Les floridiens ont quand même leur billet en poche pour les play-offs.

< Inauguration du T-Mobile Arena à Las Vegas. NHL en approche ?
Mercredi, Las Vegas a fêté l'ouverture de sa nouvelle arena de 18.000 places. Une concurrence à Québ...
Naming pour la future arena de l'Université du Dakota du Sud >
Quand une université état-unienne se construit une nouvelle salle de sport, elle la finance en parti...