Autour des stades

Réunion prévue entre le mairie et le Biarritz Olympique

Posté le 16 juin 2021 à 21:40 par - Source : Eurosport

En marge du derby permettant au club rouge et blanc de monter en TOP 14, madame le maire et le président du club ont conclu qu'ils devaient se revoir, plus calmement, pour discuter de la rénovation d'Aguiléra.

En août 2019, le président du Biarritz Olympique, Jean-Baptiste Aldigé, présentait en grande pompe sa vision du futur du Parc des sports d'Aguiléra :

  • 3 000 places ajoutées pour atteindre les 15 000 places en tout, assises et couvertes,
  • 5 000 places de la tribune Blanco réservées pour les VIP et partenaires,
  • 67 loges modulables sur trois niveaux, de 20 personnes par loges, dans la tribune Blanco,
  • une grande halle modulable de 4 200 m², derrière la tribune Blanco, gérée par GL Events pour des évènements pendant et hors matchs,
  • des bureaux de 1500 m² avec un espace de coworking,
  • une pépinière d’entreprise,
  • parking de 700 places sur trois étages,
  • panneaux photovoltaïques sur les toits pour un stade auto-suffisant,
  • grand centre de formation pour les sections rugby et tennis, avec un hôtel/auberge de 220 places.

Le tout pour un coût estimé à 40 millions d'euros. Sauf qu'il y a un mais, car vous le savez, il y a toujours un mais, dans un projet qui a déjà quelques années et qu'on n'en voit pas le bout de son nez. Le cœur du problème est toujours le même : l'argent, et même l'argent public (NDLR : c'est redondant aujourd'hui). Les porteurs du projet ont promis que le coût serait remboursé en 15 ans.

Les élections municipales sont passées par là, et le feu vert espéré par le BO n'est pas arrivé immédiatement. Madame le maire, Maïder Arosteguy, n'est pas contre le projet, mais veut des garanties avant de s'engager. Comme d'habitude, les mots sont montés, tout et son contraire a été dit, mettant en péril le projet Aguiléra, au point que le BO envisageait de déménager à... Lille ; sacré changement de climat.

Suite au match de barrage entre le BO et l'Aviron Bayonnais pour le dernier ticket en TOP 14, le maire et le président du club ont conclu qu'il serait favorable de repartir sur de bonnes bases pour reparler du projet ; la victoire aide toujours à retrouver le sourire. Au micro d'Eurosport, le maire a déclaré que le centre de formation sera bel et bien construit, mais pour le stade, il faudra tout d'abord que les terrains souhaités soient déclarés constructibles.

Réunion informelle prévue la semaine prochaine, avant un retour aux réunions officielles ?

Affaire à suivre.

< Ballpark des A's devant le comté d'Alameda
La franchise MLB d'Oakland est passée devant la commission du comté où doit être construit son futur...
L'Inter et le maire de Milan sur la bonne voie >
Le club Nerazzurri et la municipalité italienne ont eu une réunion hier sur le nouveau projet de sta...